Fluor Architecture - Guillaume Avenard et Hervé Schneider

En jeu

Fluor développe au service du projet architectural une approche fondée sur l’art de traiter la subtilité du bord et de la limite – entre le projet et son environnement, la fonction et l’usage, la contrainte et la hardiesse, l’évidence et le paradoxe. Sa démarche d’écoconception relève moins du réflexe que de la conviction et de la pertinence.

Fluor ou la mise en tension : Guillaume Avenard et Hervé Schneider en expérimentent l’efficience dans le fonctionnement quotidien de l’agence depuis sa création en 2005. Son travail nourrit son énergie originale de la rencontre toujours réactualisée de deux personnalités appréciant et cultivant leurs différences entre Midi et Est de la France, leurs camps de base respectifs.

D’un territoire et d’un projet à l’autre, Fluor puise dans la passion des expériences plurielles le goût de sans cesse réinventer.

 

FLUOR_PORTRAITS-GA-HS

Bio express

Guillaume Avenard
> 2005 : création de Fluor avec Hervé Schneider
> Agences : Atelier François Seigneur et Sylvie de la Dure (2000-2005), Jean-Luc Rolland et Valérie Décot (1999-2000).
> 2000 : Diplôme d’architecte DPLG (Écoles nationales supérieures d’architecture de Nantes et Marseille).

Hervé Schneider
> 2005 : création de Fluor avec Guillaume Avenard
> Agences : Atelier François Seigneur et Sylvie de la Dure (2001-2005), Rudy Ricciotti (2000), Bétrix & Consolascio (1999).
> 2001 : Diplôme d’architecte DPLG (École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg).

 

Le Lien

Hervé Schneider et Guillaume Avenard ont habité l’atelier trois et quatre ans, Je dis habiter parce que leur passage a été formidable ; de ceux que l’on n’oublie pas, de ceux dont la présence 
et le travail valorisent les projets et les rendent réalisables.
Hervé Schneider a mené de A à Z le Mémorial de Schirmeck et la Cité du Train de Mulhouse.
Guillaume Avenard avait la charge du Théâtre antique et du Médiapôle d’Arles. Il a réalisé les caves de Romanin et les premiers aménagements
 de Port-Saint-Louis-du-Rhône avec François Morelet.
Je ne parle pas des concours nationaux et internationaux comme Shanghaï, le Musée des Confluences, Monceau-les-Mines, la scène de la Roque d’Anthéron ou de la maison Rousseau…
Gros ou petits projets et quels que soient leurs enjeux et leur complexité, ils ont toujours donné leur temps avec enthousiasme, compétence et talent.
Je leur confiais mes dessins ; ils les ont mis au point, ont pris en charge les descriptifs, les chantiers… Ils connaissent les procédures et les bâtiments mieux que moi.

En 1971, alors que Jean Nouvel et moi rêvions d’indépendance, Claude Parent, en cadeau
 de départ et pour nous mettre le pied à l’étrier, nous offre les projets dont nous nous occupions dans son atelier. Si nous les avons abouti dans le fil de son écriture, il nous démangeait, évidemment, d’y inscrire la nôtre. D’autres projets confiés grâce à son influence nous ont permis de le faire, de construire notre pensée, de tisser ce lien de continuité indispensable à la bonne architecture.
Même si les circonstances de leur départ ne sont pas identiques – puisque c’est moi qui ferme l’atelier -, j’ai plaisir à ne pas rompre ce fil qui, avec eux, est bien engagé ; je les soutiens avec bonheur.

Que Guillaume Avenard et Hervé Schneider s’associent était à attendre. Qu’ils créent FLUOR n’a rien de surprenant. Le fluor donne de l’intelligence.
Ils ont mis au point une organisation « distance/rapprochée » contemporaine, économe et performante.
Parfaitement armés pour conquérir le monde et l’architecture, il faut les inviter.

François Seigneur
Architecte

Subscribe Connexions Scroll to Top