Fluor Architecture - Guillaume Avenard et Hervé Schneider

Lumières et perspectives

REFLETS / Au fond de l’impasse devenue l’entrée de l’enclos Saint-Césaire, le mur-miroir (80 m²)… 

… crée l’illusion d’une perspective qui, par delà le rempart, prolongerait l’axe est-ouest naturel du bâtiment. Il éclaire la cour d’une lumière inédite, tamisée par la voûte des platanes centenaires que dédouble l’effet d’optique. Sa brillance dialogue avec la matité d’un badigeon en façade. Ultime effet d’illusionniste, le pan de miroirs dissimule à son arrière le tableau électrique (TGBT) et des espaces de rangement (un par niveau) aussi fonctionnels qu’invisibles.

 

FLUOR_1950_FLU002_MIROIR-PROCHE-1-2 FLUOR_1950_FLU002_MIROIR-PROCHE

Saint Césaire . Arles,Reflets,Tertiaire
Tags:

Subscribe Connexions Scroll to Top