Fluor Architecture - Guillaume Avenard et Hervé Schneider

Maison intergénérationnelle

STRASBOURG / Au centre d’un parc, la restructuration et l’extension de ce pôle d’accueil revivifient le lien intergénérationnel entre tout petits et seniors.

Convertie en centre multi-accueil dans les années 1960, la villa 1900 n’était plus utilisée pour cause de non conformité. Tripler ses capacités d’accueil (de 20 à 60 enfants) en harmonie avec l’hébergement de l’Association Retraités et Seniors exigeait sa restructuration (1 000 m2) et une extension (1 500 m2). L’ensemble restaure le bâti originel dans sa fonction centrale et patrimoniale en lien étroit avec son écrin végétal. Dès lors, l’extension se fond dans ce paysage. Le projet est labellisé BBC.

Lire 

©11h45 ©11h45 ©11h45 ©11h45©11h45©11h45

©11h45©11h45  ©11h45

Mémoire collective. Inscrite depuis plus d’un siècle au cœur du quartier de Montagne Verte, la villa fut dotée d’annexes mitoyennes parasitant à la fois le bâti originel, son rôle historique et son lien à l’exceptionnel espace vert (7 000 m2 classés). Le projet a pris le parti de rétablir le « couple » emblématique formé par l’ancienne maison de maître et son parc. Non sans jouer sur les notions de transition et de bords.

Mimétisme. Suivant cette logique, les annexes sont détruites et l’extension se fond dans le lien villa / couronne végétale. Basse (un niveau), elle interprète les codes de son environnement boisé. Outre ses écofonctions essentielles (thermique, qualité de l’air urbain, etc.), la toiture végétale évoque une canopée. Les façades ombragées et animées de poteaux convoquent l’image de la lisière. À l’intérieur, les faux-plafonds acous

Education,Pôle intergénérationnel Villa Kolbsheim . Strasbourg
Tags:

Subscribe Connexions Scroll to Top