Fluor Architecture - Guillaume Avenard et Hervé Schneider

Un fondu-enchaîné protecteur

BORDS /L’extension du pôle intergénérationnel Villa Kolbsheim ouvre sur le parc une façade vitrée toute hauteur dont le traitement ménage une transition douce entre dedans et dehors.

A côté d’une villa 1900 dont la réhabilitation réaffirme la personnalité, l’extension prend le parti, sur un seul niveau, de la fusion avec son exceptionnel environnement boisé. Lieu clé de cette rencontre, la façade et ses abords font l’objet d’un traitement en fondu-enchaîné. La façade vitrée toute hauteur disparaît dans le double reflet des frondaisons naturelles et de la forêt de poteaux (une vingtaine) de dimensions variables (hauteur, épaisseur, diamètre). Plantée selon un dessin faussement aléatoire en bordure immédiate de la vitre, elle forme un sous-bois protecteur autant sous la coursive extérieure qu’à l’intérieur du bâtiment. Là, les faux-plafonds en cercles de différentes tailles et fixés à différentes altitudes semblent se fondre dans les arbres, finissant de cultiver les affinités entre dedans et dehors.

©11h45©11h45 ©11h45 ©11h45 ©11h45©11h45©11h45

Education,Pôle intergénérationnel Villa Kolbsheim . Strasbourg,Bords

Subscribe Connexions Scroll to Top