Fluor Architecture - Guillaume Avenard et Hervé Schneider

Ecole Primaire et Périscolaire

SERMERSHEIM / Dans la ligne d’horizon du village

Sermersheim est un village dont le centre est constitué de bâtiments à l’architecture traditionnelle. Les matériaux nobles de ces constructions ont été patinés par le temps. Ainsi briques, tuiles, terres cuites, bois bruts s’assemblent aujourd’hui dans une composition très homogène et donnent toute sa cohérence esthétique au cœur de la commune.

Lire

 

Par ailleurs, l’organisation générale et le tracé viaire du village limitent la circulation dans le centre. Espaces non bâtis et végétalisés y ont la part belle. Il s’en dégage une ambiance paisible et sympathique.
C’est donc dans ce contexte très qualitatif que s’installera la nouvelle école. Elle doit y trouver sa place sans bouleverser l’alchimie du lieu. Mais elle doit aussi jouer son rôle de repère à l’échelle du village.
On ambitionne alors d’obtenir tout à la fois un bâtiment inscrit dans son contexte et au caractère public évident.
Le projet puise donc parmi les codes du lieu pour s’y insérer au mieux.
Gabarits, teintes et matériaux sont réinterrogés et mis en forme en référence à un vocabulaire connu.
En faisant écho aux pignons proches, le profil général du projet assure la continuité du dessin de la ligne d’horizon du village.
Dans le même esprit, les teintes et textures retenues visent à entrer en résonance avec celles déjà présentes sur le site.
En effet, par son dessin et sa taille, la vocation du bâtiment est explicite. Elle ne nécessite pas de « gesticulation » ou de couleur à la mode, de toute façon en décalage avec l’ambiance générale de la commune.
Ainsi, de loin, l’enveloppe du projet a l’apparence de celle des constructions alentours, de près la farandole des toitures aux inclinaisons variées est une douce surprise qui confère un caractère ludique au bâtiment.
L’usage de brique de terre cuite en façades extérieures et sur certains murs intérieurs participent à l’atténuation de la limite entre l’intérieur et l’extérieur. Les espaces des enfants se prolongent dans les vergers du cœur d’îlot.
Le contact du matériau brut est inhabituel, propice à l’imagination et à l’éveil kinesthésique des élèves.
Son aspect est toutefois très chaleureux. Il concourt à l’atmosphère sobre, apaisée, favorable à la concentration, de l’école et de son périscolaire.

L’approche environnementale fait partie de l’ADN du projet. Elle s’affranchit du recours à un catalogue de solutions présupposées vertueuses et rapportées sur l’architecture pour « faire » écologique, qui sembleraient inadaptées au contexte.
Elle vise par contre à la qualité de l’air intérieur et à l’économie d’énergie. En offrant également une durabilité accrue et une maintenance facilitée, elle inscrit le bâtiment dans la durée et pérennise ses performances.
Le projet est dégagé d’effet de mode et passera les années sans perdre de qualité.
L’écriture architecturale est alors sans ostentation mais résolument contemporaine.
La nouvelle école affiche une image respectueuse de son voisinage tout en ayant une identité forte.
Constitué d’une grande couverture « protectrice » et de quelques volumes massifs, le projet ne bénéficie pas moins d’importantes transparences. Depuis le parvis, on voit ce qui se passe dans l’école. On devine la vie intérieure qui l’anime et on perçoit, au travers, le paysage au loin.

L’école est un élément d’animation du village. Elle ne lui tourne pas le dos. Elle est ouverte, accueillante et agréable.
La forme en plan du projet et l’organisation géométrique des locaux lui confèrent une grande fluidité spatiale. De vastes circulations le traversent de part en part et desservent les unités fonctionnelles bien définies et au fonctionnement autonome.
L’environnement est clair et évident pour permettre aux élèves de s’orienter et se mouvoir aisément.
A la rigueur du plan ultra fonctionnel, contraste la richesse volumétrique des espaces.
En effet, la composition des toitures anime le dessin des façades et constitue une sous face particulièrement intéressante.
Cette volumétrie extraordinaire des plafonds assure un parcours varié à travers le bâtiment, révélateur d’une pédagogie de la découverte que les enseignants pourront pleinement mettre en œuvre.

Les points de vue nombreux, les contrastes de hauteurs, les jeux de lumières seront autant d’occasion de mettre en éveil les élèves.

Fiche technique

Lieu : Sermersheim (67, France)

Mission : Base + EXE + OPC + MOB
Budget : 1,5 M€ HT
Surface : 800 m²
Livraison : Concours 2017

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Sermersheim et com-com de Benfeld et environs

Économiste,BET Fluides, OPC: Ingedec
BET Structure:
Hagenmuller
Acoustique:
ESP

Peau,Origami,Education,Ecole,Ecole élémentaire et Accueil périscolaire de Sermersheim
Tags: , , ,

Subscribe Connexions Scroll to Top